Accueil > Nos fiches pratiques > Le particulier qui achète un terrain bénéficie-t-il d’un délai de rétractation ?

Le particulier qui achète un terrain bénéficie-t-il d’un délai de rétractation ?

Les droits de l'acquéreur

En principe non. L’acheteur d’un terrain, même à bâtir, ne bénéficie pas selon la loi d’un délai de rétractation après la signature de l’avant-contrat. Le législateur n’a prévu ce droit que pour l’acquisition d’un bien à usage d’habitation.

Il existe cependant une exception : lorsque le terrain est situé dans un lotissement soumis à permis d’aménager, la loi impose des règles particulières pour la commercialisation. L’avant-contrat de vente est nécessairement une promesse unilatérale de vente, qui peut être assortie d’une indemnité d’immobilisation, limitée à 5% au maximum du prix de vente. Une fois la promesse unilatérale signée, l’acheteur bénéficie d’un délai de rétractation de 10 jours, depuis le 25 novembre 2018 (auparavant, ce délai était de 7 jours).

Attention : lorsque le lotissement est créé après une déclaration préalable, l’acheteur d’un terrain ne bénéficie pas d’un délai de rétractation.

LE RESPECT DE VOTRE VIE PRIVÉE EST UNE PRIORITÉ POUR NOUS
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique "Gérer les cookies" en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter .
Tout accepter
Personnaliser