Agence immobilière Miremont
Appartement
Empty
Rechercher
Accueil > Conseils d'experts > Fiches pratiques > Exercer une profession libérale dans un lot de copropriété

Exercer une profession libérale dans un lot de copropriété

Profession libérale

Vous envisagez d’exercer une profession libérale dans un lot de copropriété ? Il est nécessaire de vérifier, au préalable, si la destination du lot le permet.

Lorsque le règlement de copropriété prévoit que le lot est à usage professionnel ou permet l’exercice d’une profession libérale, il peut être utilisé sans difficulté par le propriétaire du lot ou par un locataire.

Lorsque le lot n’a pas de destination définie, vous pouvez exercer une profession libérale dans les lieux, si la destination de l’immeuble le permet. Si l’immeuble est à usage mixte, d’habitation et professionnel, vous pourrez exercer une profession dans les lieux.

En revanche, si le lot est destiné à l’habitation, l’affecter à un usage professionnel nécessite différentes autorisations :

De la copropriété : la modification de la destination du lot, telle qu’elle figure au règlement de copropriété nécessite un vote de l’assemblée des copropriétaires. Ce changement de destination peut entraîner une modification de la répartition des charges de copropriété.

D’urbanisme : un changement de destination doit être sollicité auprès des services de l’urbanisme de la mairie.
Du maire : un changement d’affectation doit être demandé, dans les commune de plus de 200 000 habitants, les départements de la petite couronne (92, 93 et 94) et celles dans lesquelles la réglementation a été étendue. Il est nécessaire de se renseigner en mairie.

Précision : le changement de destination est soumis à autorisation d’urbanisme, c'est-à-dire, selon l’importance des travaux qui l’accompagnent :
• Une déclaration préalable,
• Ou un permis de construire.

Si vous ne touchez pas aux structures porteuses ou à la façade et que vous ne faites pas de travaux qui nécessitent un permis de construire, vous n’aurez à demander qu’une simple déclaration préalable pour ce changement de destination.

Bon à savoir

L’exercice d’une profession libérale médicale ou paramédicale dans un immeuble en copropriété est encadré par le règlement de copropriété. Vous devrez donc respecter des règles afférentes à l’accessibilité de vos locaux et opérer les vérifications nécessaires pour ne pas être dans l’impossibilité matérielle d’exercer.

Autres fiches pratiques

Pour aller plus loin :

Questions fréquentes
Notre guide des questions fréquentes sur l'immobilier est là pour vous aider à y voir plus clair.
Modèles de lettres
Trouver rapidement un modèle de lettre efficace pour répondre le plus possible à votre attente.
Lexique de l'immo
L'immobilier est un domaine complexe et remplit de termes et de sigles à connaître.

Vous envisagez d’exercer une profession libérale dans un lot de copropriété ? Il est nécessaire de vérifier, au préalable, si la destination du lot le permet.

Lorsque le règlement de copropriété prévoit que le lot est à usage professionnel ou permet l’exercice d’une profession libérale, il peut être utilisé sans difficulté par le propriétaire du lot ou par un locataire.

Lorsque le lot n’a pas de destination définie, vous pouvez exercer une profession libérale dans les lieux, si la destination de l’immeuble le permet. Si l’immeuble est à usage mixte, d’habitation et professionnel, vous pourrez exercer une profession dans les lieux.

En revanche, si le lot est destiné à l’habitation, l’affecter à un usage professionnel nécessite différentes autorisations :

De la copropriété : la modification de la destination du lot, telle qu’elle figure au règlement de copropriété nécessite un vote de l’assemblée des copropriétaires. Ce changement de destination peut entraîner une modification de la répartition des charges de copropriété.

D’urbanisme : un changement de destination doit être sollicité auprès des services de l’urbanisme de la mairie.
Du maire : un changement d’affectation doit être demandé, dans les commune de plus de 200 000 habitants, les départements de la petite couronne (92, 93 et 94) et celles dans lesquelles la réglementation a été étendue. Il est nécessaire de se renseigner en mairie.

Précision : le changement de destination est soumis à autorisation d’urbanisme, c'est-à-dire, selon l’importance des travaux qui l’accompagnent :
• Une déclaration préalable,
• Ou un permis de construire.

Si vous ne touchez pas aux structures porteuses ou à la façade et que vous ne faites pas de travaux qui nécessitent un permis de construire, vous n’aurez à demander qu’une simple déclaration préalable pour ce changement de destination.

Vous souhaitez être recontacté ?

Merci de remplir le formulaire, nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

Envoyer

Vous souhaitez acheter, vendre votre bien immobilier à Miremont ou dans les environs de Toulouse ?

Rencontrons-nous !

Envoyer un mail

LE RESPECT DE VOTRE VIE PRIVÉE EST UNE PRIORITÉ POUR NOUS
Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une expérience optimale et une communication pertinente sur notre site. Grace à ces technologies, nous pouvons vous proposer du contenu en rapport avec vos centres d'intérêt. Ils nous permettent également d'améliorer la qualité de nos services et la convivialité de notre site internet. Nous utiliserons uniquement les données personnelles pour lesquelles vous avez donné votre accord. Vous pouvez les modifier à n'importe quel moment via la rubrique ″Gérer les cookies″ en bas de notre site, à l'exception des cookies essentiels à son fonctionnement. Pour plus d'informations sur vos données personnelles, veuillez consulter .
Tout accepter
Tout refuser
Personnaliser