Français English
Budget
€ min à € max
Surface
m² min à m² max
Pièces
 
My Home Toulouse
202 route de la Gare
31190 Miremont


06 20 11 45 11

CONSEILS DE PROS POUR LA MISE EN VENTE DE VOTRE BIEN IMMOBILIER A GREPIAC

Conseils de pros à Grépiac

          

ESTIMER SON BIEN AU JUSTE PRIX

Avant de publier une annonce, il s’agit d’étudier le marché local pour connaître le prix moyen au m2 des logements similaires aux alentours. Il faudra ensuite recenser avec lucidité les atouts et faiblesses spécifiques du bien mis en vente pour en fixer le juste prix.

Pour vous aider, vous pouvez vous rendre en agence, ou aller voir des sites en ligne tels que Meilleurs Agents par exemple (attention toutefois, les chiffres affichés sont issus d'un échantillon. Ils servent à vous donner une première idée).

RÉALISER LES DIAGNOSTICS OBLIGATOIRES

Pour vendre son bien dans les meilleures conditions, impossible d’échapper au dossier de diagnostic technique.

Certains contrôles doivent obligatoirement être réalisés par des professionnels certifiés : amiante, termites, plomb, performance énergétique, installations de gaz et électricité et, le cas échéant, assainissement non collectif.

Les diagnostics liés aux risques naturels ou technologiques de la zone géographique peuvent être réalisés par le propriétaire, même s’il est très complexe d’y parvenir sans l’aide d’un professionnel.

VÉRIFIER LE RESPECT DES NORMES

La loi fixe des normes précises en termes d’état, de confort et d’équipements des biens immobiliers. On les appelle normes d’habilité et elles doivent être respectées pour vous assurer une vente dans les meilleures conditions.

Pour être considéré comme décent, le logement doit disposer d’ouvertures sur l’extérieur (fenêtres, portes) fonctionnant parfaitement, d’un réseau d’électricité, gaz et eau en bon état et conforme. Les garde-corps des éventuels balcons et terrasses doivent être sécurisants. Le bien ne doit pas abriter de matériaux dangereux pour ses occupants comme le plomb ou l’amiante. Et il ne s’agit là que de quelques exemples.

ESTIMER LA SUPERFICIE LOI CARREZ (LE CAS ÉCHÉANT)

Cette loi s’applique aux biens, appartements ou maisons, faisant partie d’une copropriété. Son principe : informer les acheteurs de la superficie privative précise du bien.

Si nous pensons bien connaître un logement longtemps occupé, la loi Carrez contraint à de savants calculs.
À titre d’exemple, les parties closes dont la hauteur est inférieure à 1m80 sont exclues, tout comme les caves et garages. Il peut être judicieux de se faire accompagner par son agent immobilier pour calculer la superficie qui sera mentionnée partout dès la promesse de vente. Si l’écart entre la surface annoncée et la superficie Loi Carrez atteint 5%, l’acheteur disposera d’un an pour annuler la vente ou renégocier le prix.


RÉDIGER LES DOCUMENTS DE VENTE

La vente d’un bien immobilier est régie par trois contrats marquant chacun une étape de la transaction, depuis la première visite de l’acheteur jusqu’à la signature finale.

Promesse de ventecompromis de vente et acte de vente doivent être très soigneusement rédigés pour éviter tout litige.
Là encore, l’œil averti d’un professionnel de l’immobilier peut vous éviter bien quelques soucis.