English Français
Budget
€ min à € max
Surface
m² min à m² max
Pièces
 
My Home Toulouse
202 route de la Gare
31190 Miremont


06 20 11 45 11

CONSEILS POUR RÉUSSIR SON ÉTAT DES LIEUX A AUTERIVE

Etat des lieux à Auterive

Un état des lieux concerne les propriétaires comme les locataires d’un bien immobilier et se déroule en deux temps :
- une première fois à l’arrivée lorsque le locataire prend possession du bien en location ;
- une seconde fois à la sortie lorsque le locataire part de son logement.

Cette étape est indispensable lors de la location d’un bien, puisqu’elle consiste à vérifier, de manière minutieuse, l’état précis de chaque pièce afin de se prémunir de potentielles dégradations faites par les locataires lors de leur occupation. Le cas échéant, la remise en état du logement doit être réalisée par le locataire lui-même. L’état des lieux sert donc de preuve juridique au propriétaire comme au locataire en cas de dégradation du logement.

Pour réussir son état des lieux, il est indispensable d’être extrêmement vigilant pour ne laisser aucun détail de côté. Voici nos 8 conseils pour réussir parfaitement votre état des lieux.

1. TOUJOURS ÉTABLIR LE DOCUMENT D’ÉTAT DES LIEUX

Ce conseil peut vous paraître évident, mais il ne faut pas négliger cette étape, parfois encore jugée superflue pour certains. Oublier de faire le document d’état des lieux peut être préjudiciable pour le locataire comme pour le propriétaire. Comme la loi le précise, en l’absence de ce document le locataire est dans l’obligation de restituer le bien dans un bon état, car celui-ci est censé lui avoir été donné dans un état lui permettant d’y habiter.

C’est donc le propriétaire qui peut être amené à devoir prendre en charge l’intégralité de la remise en état du logement si l’état des lieux n’a pas été fait dans les règles... voire s’il est tout simplement inexistant. 

2. ÉTABLIR DES COMMENTAIRES ET DESCRIPTIONS PRÉCISES

Il existe des documents pré-remplis, permettant d’avoir la nomenclature exacte d’un état des lieux. Présentés la plupart du temps sous forme de tableaux, ces documents ne permettent toutefois pas de faire des descriptions précises... Or cela se révèle indispensable durant un état des lieux. En effet, certaines pièces ou certains objets ne peuvent pas vraiment être décrits à l’aide d’une simple croix dans une case... mais bien en y ajoutant des détails et informations que l’on ne pourrait pas voir sur une photo.

Pour vous procurer un document d’état des lieux conforme et complet, n’hésitez pas à nous contacter.

3. NE PAS OUBLIER DE PIÈCES

Même si certaines pièces de votre habitation vous semblent en très bon état, il ne faut surtout pas les oublier pendant l’état de lieux avec le locataire. Car, à la sortie, ces pièces pourront avoir été dégradées.

4. FAIRE LE RELEVÉ DES COMPTEURS ÉLECTRIQUES

A chaque entrée ou sortie des lieux, le relevé des compteurs électriques est indispensable. Cela vous permet de connaître, de manière précise, la consommation électrique du locataire. N’oubliez pas de relever aussi, le cas échéant, les compteurs d’eau et de gaz. Vous pourrez ainsi vous prémunir de tout incident si votre locataire ne pense pas à résilier ses contrats d’énergie.

Pensez également à couper le compteur électrique et le compteur d’eau afin d’éviter une « mauvaise surprise ».

5. NE PAS HÉSITER À TESTER LES APPAREILS ET À EFFECTUER DES RÉSERVES

 Lors de l’état des lieux d’entrée et de sortie, n’hésitez pas à tester le fonctionnement de tous les appareils, comme les prises électriques, les radiateurs, les plaques électriques, la robinetterie. Et vérifiez également qu’il n’y ait pas de fuites au niveau des robinets.

Attention : si l’électricité ou le chauffage sont coupés, cela peut cacher un défaut non rapporté sur l’état des lieux. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à formuler expressément des réserves. 

6. FAIRE DES PHOTOS

Les photos permettent de bénéficier d’un support supplémentaire en cas de soucis ou de dégâts constatés pendant l’état des lieux. Le locataire pourra s’en servir et prouver à son propriétaire l’état actuel de chaque pièce ou des appareils ne fonctionnant pas correctement, au moment de l’entrée dans le logement.

7.  FAIRE AUTANT ATTENTION À L’ÉTAT DE LIEUX DE SORTIE QUE CELUI DE L’ENTRÉE

L’état des lieux de sortie est tout aussi important que l’état des lieux d’entrée. Car c’est le document qui sera utilisé pour prouver le bon entretien du logement par le locataire. Une fois réalisé, c’est à ce moment là que le locataire remet les clés du bien à son propriétaire. Il est d’ailleurs possible d’établir l’état des lieux de sortie sur le même document que l’état des lieux d’entrée afin de les comparer plus facilement. 

8. APRÈS L’ÉTAT DES LIEUX UN RECOURS EST TOUJOURS POSSIBLE 

Si lors de l’état des lieux d’entrée un défaut n’est pas mentionné sur le papier, mais que le locataire s’en aperçoit après la remise des clés, il est toujours possible de le signaler au propriétaire. Ceci à l’aide d’un courrier recommandé envoyé, au plus tard, 10 jours après son aménagement.